OM/Nice : L’insouciance des minots est payante

Après un match catastrophique contre Bordeaux, les Marseillais devaient montrer un tout autre visage. Ils ont su parfaitement bien le faire, portés par l’insouciance de Khaoui, Henrique et Dieng. Voici le résumé de ce match.

Première mi-temps : l’OM prend le large

Dans ce match, l’OM semble vouloir adopter une attitude offensive. La première frappe est pour Marseille. Après un superbe relais de Payet, Kamara trouve Enrique qui tente sa chance à l’entrée de la surface. Sa frappe est bien captée par le portier niçois. Pour l’instant les Marseillais sont bien en place. Les Niçois ont du mal à développer leur jeu. Bamba Dieng est intéressant dans ses déplacements. L’OM se montre le plus à l’initiative dans cette partie et fait plaisir à voir. On est à des années lumières du match contre Bordeaux.

BUT Alvaro 14ème minute

1 – 0

A la suite d’un corner repoussé, Payet est servi côté gauche et ajuste un centre de l’extérieur du pied que Pierre Lees-Melou repousse mal. Alvaro a suivi et assène une frappe rageuse du gauche qui vient se loger sous la barre de Walter Benitez. Les Marseillais réalisent un bon contre pressing qui gêne la sortie de balle niçoise. Offensivement, on sent un réel vent de fraicheur avec Henrique Khaoui et Dieng bien servis et soutenus par Payet. Nos minots jouent sans complexe et avec insouciance.

BUT Khaoui 42ème minute

2 – 0

L’OM double la mise suite à un débordement de Luis Henrique côté gauche. Le Brésilien sert parfaitement Khaoui, en retrait, qui peut ajuster le portier niçois d’une superbe frappe. Khaoui a parfaitement profité de l’appel de Dieng qui a aspiré les défenseurs niçois.

Deuxième mi-temps : le suspens jusqu’au bout

Les Niçois opèrent un changement et repartent vers l’avant avec pour objectif de revenir au score. Ils n’ont pas abdiqué.

But Gouiri 47ème minute

2 – 1

Nice réagit dès l’entame de cette seconde période avec un débordement d’Hichem Boudaoui bien lancé par Rony Lopes. Le centre au sol du milieu algérien est repris du droit au premier poteau par Gouiri, qui propulse le ballon dans la lucarne marseillaise. Caleta Car est mal placé sur l’action il aurait dû venir couper le centre. Malgré ce but, les Marseillais ne se démobilisent pas et repartent de l’avant.

BUT Khaoui 54ème minute

3 – 1

L’OM reprend le large grâce à Khaoui. Il récupère le ballon à l’entrée de la surface, contrôle et prend son temps pour placer un missile du gauche face auquel Walter Benitez ne peut rien. Le minot réalise un doublé amplement mérité. Nice en réaction se crée une grosse occasion mais Amine Gouiri ne cadre pas. Larguet procède à deux changements, Dieng sort et laisse sa place à Germain et Henrique laisse sa place à Thauvin. Les deux ont fait un très bon match. Dieng n’aura pas eu énormément de ballons mais a été très précieux dans son jeu sans ballon. 76ème minute, Khaoui cède sa place à Rongier. Le rythme du match a clairement baissé d’un cran. Marseille gère, et Nice n’arrive pas à emballer le match.

But Sellouki 87ème minute

3 – 2

Amine Gouiri est lancé par Schneiderlin sur la gauche et ajuste un centre idyllique pour Sellouki au second poteau. Le jeune Aiglon profite de l’intervention manquée de Nagatomo pour placer une reprise du gauche dans l’angle du but qui fustige Mandanda.

Pour inverser la mauvaise tendance qui se dessine, Larguet sort Payet pour faire rentrer Amavi. Poteau de Gouiri sur le dernier coup-franc du match. Incroyable, c’était très chaud. L’OM s’impose enfin en Ligue 1 et revient à 1 point de Rennes.

Mayeul LABORDE

Plan incendie