G7 Finance : vers une taxe à l’échelle mondiale ?

© WKMC

Le G7 Finance annonce vouloir mettre en place une taxe au niveau mondial. Celle-ci serait une véritable révolution. Elle concernera les multinationales telles qu’Amazon, Apple ou encore Google.

Concrètement, un taux minimum d’imposition de 15% sur les bénéfices sera appliqué pour éviter un dopage fiscal entre Etats. La mesure cible principalement les grandes entreprises du secteur de la technologie, souvent américaines, qui paient très peu d’impôts en délocalisant à l’étranger, tout en réalisant d’énormes profits. Les différents ministres des Finances qui participaient à ce G7 prônent ainsi, avec cette nouvelle mesure, l’égalité entre Etats. A souligner : l’accord n’a été possible que grâce au changement de président américain. Donald Trump, il y a trois ans, avait torpillé le projet en coupant court aux négociations. Joe Biden, lui, se montre plutôt favorable à cette mesure.

Cette taxe mondiale historique réjouit une grande partie des observateurs. Pourtant, pour certains, elle ouvre la porte à de futurs taxes mondiales qui ne feront que renforcer le pouvoir des Etats au détriment des libertés des entreprises et des citoyens.

Plan incendie