Montpellier 3 – 3 OM : un nul qui n’arrange personne

321

Un match nul au bout du suspense. Dans ce genre de match, les statistiques ne veulent plus dire grand-chose et laissent place à l’émotion, aux sentiments. Avec l’OM, on a l’habitude de vivre les montagnes russes. Dans ce match contre un concurrent direct pour la 5ème place, on sera passé par toutes les émotions. De la colère d’abord, comme sur les deux buts montpelliérains évitables avec un meilleur placement défensif. Du dépit, sur le carton rouge reçu par Duje Caleta, tellement cette faute était bête. De la joie ensuite, comme sur les deux buts en fin de première mi-temps et le but qu’on a longtemps pensé victorieux de Lucas Perrin, défenseur formé au club. Quand il a marqué, c’est comme si un membre de la famille venait de marquer. Puis enfin un vide, une baisse subite de l’excitation sur l’égalisation montpelliéraine à la toute fin du match. Comme si les supporters de l’OM n’avaient pas le droit au bonheur.

Les Marseillais ont montré de nombreuses lacunes défensives dans ce match. La défense à trois, mise en place par l’entraineur Jorge Sampaoli, est encore en rodage. Comme sur le premier but montpelliérain, où la défense n’est pas bien alignée et couvre donc le hors-jeu. Le but reste cependant très beau avec une passe dans le bon timing et une finition sur un lobe très bien réalisé. La titularisation de Luis Enrique dans le couloir gauche n’y est sûrement pas étrangère. Le joueur ne connaît pas du tout ce poste et a du mal sur le placement défensif, ce qui laisse Duje Caleta-Car seul par moments.

Caleta Car est passé complètement à côté de son match. Après une première mi-temps bien terne, il est fautif sur le deuxième but montpelliérain. A la 62ème minute il commet une faute inutile et bête qui va lui valoir un carton rouge logique. Est-ce à cause de son transfert à Liverpool avorté cet hiver qu’il n’est plus dans son assiette ? En tout cas, depuis la trêve hivernale il est méconnaissable et enchaîne les mauvaises prestations. Lucas Perrin rentré à sa place réalisera une bien meilleure prestation avec un but à la clef. On aurait aimé que ce but soit celui de la victoire. Mais Gaëtan Laborde, l’attaquant du MHSC, en a décidé autrement, en venant égaliser à la toute fin. Les Montpelliérains, en faisant preuve d’abnégation, méritent presque cette égalisation en fin de match.

Ce match nul entre les deux concurrents directs pour la 5ème place n’arrange ni les uns ni les autres. Mais il pourrait bien faire les affaires de Rennes et Lens qui joueront demain à 13 heures et 15 heures. Rennes reçoit Nantes, relégable, et compte bien profiter du match nul entre Montpellier et Marseille pour passer 7ème et revenir à 1 petit point de l’OM. Les Lensois peuvent, eux, en profiter face à Lorient pour consolider leur 5ème place en prenant 3 points d’avance sur les Marseillais.

Mayeul LABORDE