lundi, mars 8, 2021

Bordeaux/OM – L’analyse du match par Mayeul Laborde : Un match vide, rempli de rouges

Après une première mi-temps catastrophique, les Marseillais se sont réveillés après avoir pris deux cartons rouges. Ils ont su faire preuve de solidarité pour tenir le score et le point du match nul. Il faut reconnaître tout de même, qu’ils ont bien été aidé par des Bordelais sans idées et incapables de faire réellement la différence. Bordeaux peut se contenter d’avoir la satisfaction d’être toujours invaincu par l’OM à domicile depuis 44 ans.

Les tops :

Kamara en patron : La seule satisfaction de ce match, côté marseillais, c’est bien lui. Véritable patron de la défense, il a permis à l’OM de tenir à neuf contre onze. On lui doit en grande partie ce point pris ce soir. Il est toujours aussi impressionnant de sérénité malgré son jeune âge.

Les flops :

Balerdi : Bien qu’il ne faisait pas un mauvais match avant son carton rouge, on ne peut que le mettre dans les flops tant il s’est fait avoir sur l’action qui le conduit à prendre un carton rouge. Un défenseur ne doit pas faire ce genre d’erreur. Espérons que cela lui servira de leçon.

Benedetto : Depuis le début de cette saison Benedetto n’est plus que l’ombre de lui-même. Malgré quelques fulgurances par moment, son niveau global reste faible. Il a l’air perdu en attaque et touche très peu de ballons. Il a lui aussi pris un rouge suite à un geste d’humeur inacceptable à ce niveau. Suite à une perte de balle, il a commis un tacle dangereux sur Koscielny.

Le foot : Sur ce match le foot a été mis à mal par les deux équipes qui nous ont offert un très mauvais spectacle digne du niveau amateur. Ce genre de match ne risque pas de mettre en valeur la Ligue 1. Très peu de mouvements offensifs et beaucoup de déchets de la part des deux équipes. Même à onze contre neuf, Bordeaux n’a pas montré grand chose. Ils se contenteront de faire poursuivre leur invincibilité une année supplémentaire. L’OM a su tenir le match nul une fois réduit à neuf.

Le match vu en statistiques

Possession : Sans surprise, la possession est à l’avantage des Bordelais avec 56% de possession de balle. Logique puisqu’une fois à neuf les Marseillais ne pouvaient plus rivaliser sur ce terrain là et étaient obligés de laisser le ballon à Bordeaux.

Tirs : Au niveau des tirs, là aussi c’est largement en faveur des Bordelais avec dix-huit frappes contre cinq seulement pour l’OM. En revanche, Bordeaux n’a cadré qu’un seul de ses tirs. Les Girondins ont eu beaucoup de mal dans la finition et ont été très maladroits. C’est dû en partie à une bonne défense marseillaise qui a bloqué quatre tirs mais qui a également su rester hermétique, obligeant ainsi les Bordelais à tenter leur chance de loin.

Attaques : Première surprise avec 83 attaques pour les Olympiens et 82 attaques pour Bordeaux. Les Marseillais ont eu autant d’attaques au cours du match que leurs homologues bordelais. Mais les attaques bordelaises étaient globalement plus dangereuses avec 77 attaques dangereuses contre seulement 48 pour les Olympiens. Cela reste faible des deux côtés et démontre un match bien pauvre dans son ensemble.

Mayeul LABORDE

Related Articles

Stay Connected

21,558FansLike
2,507FollowersFollow
17,300SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles