Bouches-du-Rhône : le département le plus visé par les cambriolages en Région Sud

© Pxb

Ce n’est malheureusement pas une nouveauté : depuis quelques années déjà, le département des Bouches-du-Rhône voit le taux de cambriolages augmenter en flèche, notamment, logiquement, en période estivale. Une cinquantaine par jour en moyenne.

Sur les groupes Facebook d’habitants des quartiers marseillais, les posts se multiplient. Ils signalent des vols en tous genres : du cambriolage d’appartement à la visite de cave, en passant par les vols de scooters dans les garages.

Ce sont les habitants absents de leur domicile qui en font les frais, mais également de nombreux touristes, parfois pas assez vigilants ou peu soupçonneux. “J’avais oublié une valise vide dans ma voiture, rapporte ce touriste habitant pour un mois dans le 4ème arrondissement de Marseille. Le lendemain, la vitre arrière de ma voiture, garée au parking souterrain, était en miettes.”

> A lire aussi : les règles pour éviter un cambriolage

Une vigilance au quotidien, c’est ce que prônent la plupart des Marseillais qui se sont déjà fait cambrioler les étés précédents. “Dans l’immeuble, on s’arrange entre voisins pour faire un roulement en l’absence des autres, pour relever le courrier des boîtes aux lettres. Parfois aussi, passer ouvrir les volets, allumer des lampes”, précise une habitante du 6ème arrondissement de Marseille. Beaucoup préfèrent s’organiser ainsi pour pallier des rondes de policiers qui ne peuvent pas se multiplier (malgré les dispositifs de type “Opération tranquillité vacances”).

A rappeler : les vols ne se produisent pas uniquement en soirée et la nuit, et sont parfois effectués sur un laps de temps très court (15-30 minutes).