Le Centre Hospitalier d’Aubagne et Medinsoft au service de nos seniors

Eric Gilli (à droite sur la photo) A ses côtés, Stéphanie Ragu (présidente de Medinsoft), Dr Christelle Dagher © DR

L’hospitalisation des seniors est bien souvent un facteur aggravant de leur état de santé. Se retrouver dans un environnement inconnu est en effet une vraie cause de stress. Permettre aux seniors de rester dans leur environnement personnel et de garder leurs habitudes est capital. Le nouveau partenariat entre Medinsoft et le Centre Hospitalier d’Aubagne relève ce défi.

Pour éviter une hospitalisation trop lourde, le Centre Hospitalier d’Aubagne innove et, en accord avec l’ARS (Agence Régionale de Santé), crée un service d’hospitalisation de jour permettant une prise en charge régulière et adaptée aux besoins des patients. L’hôpital souhaite également mettre à disposition des technologies qui visent à maintenir la personne à son domicile, rassurer les aidants ou encore fluidifier le travail des soignants.

Dans cette optique, le Centre Hospitalier d’Aubagne noue un partenariat avec Medinsoft, cluster d’innovation rassemblant plusieurs entreprises du numérique. Grâce à cette association, l’hôpital va pouvoir se doter d’outils innovants et les faire expérimenter à l’hôpital de jour pour que les patients puissent éventuellement les adopter chez eux. Eric Gilli, président de la commission eSanté chez Medinsoft, nous décrit les difficultés qui existent pour tester un produit innovant sur le terrain. Surtout quand il s’agit d’innovation dans le domaine médical. “Je connais bien ces problématiques à travers mon entreprise Secuderm. Il a été très difficile de pouvoir tester mon produit sur le terrain.” Secuderm est un produit qui permet de se doucher ou d’aller dans l’eau avec son pansement sans avoir besoin d’enlever celui-ci.

Ce partenariat permettra donc de mettre en place des actions concrètes des deux côtés. “C’est formidable de pouvoir établir ce partenariat, il va nous permettre d’avancer et de gagner du temps. Il faut maintenant que les institutions publiques nous suivent pour pouvoir gagner encore plus en réactivité.”

Dr Christelle Dagher (à gauche sur la photo), responsable du projet © DR

Un relais fructueux

L’hôpital fera part de ses besoins à Medinsoft qui les transmettra aux quelque 200 start-ups adhérentes. Celles-ci feront tout pour proposer des produits innovants susceptibles d’intéresser le Centre.

Concrètement, l’hôpital de jour cible toutes les personnes de plus 65 ans, nécessitant une réadaptation (marcher après une opération, rééduquer ses mains etc.) et sera capable de prendre en charge toutes les pathologies nécessitant des interventions de plusieurs professionnels de santé de manière quasi simultanée en évitant au patient de quitter son domicile. Certains patients viendront ponctuellement pour une action très ciblée et d’autres sur un mois, quotidiennement ou trois fois par semaine par exemple, pour permettre une rééducation globale.

Les nouvelles technologies installées dans le service par Medinsoft ont pour objectif de rendre l’habitat plus intelligent au service des seniors qui en ont besoin : faciliter les déplacements, soulager les gestes quotidiens, prévenir l’entourage en cas de problème de santé etc. Des aménagements qui ont pour but de maintenir la personne autonome au maximum, dans un univers familier et rassurant.

Charlie SALVIGNOL