Rentrée du 26 avril : des professeurs “fatigués d’avance”

© Pxb

Pour le moment, le calendrier scolaire tient toujours. Les crèches, les écoles maternelles et les écoles élémentaires rouvriront bien le lundi 26 avril. Une période qui s’annonce fatigante, pour les professeurs comme pour les élèves.

Après la fermeture des écoles autour des vacances de Pâques, bon nombre d’enfants rejoindront le chemin de l’école lundi prochain. Les collégiens et lycéens reprendront eux aussi, mais commenceront avec une semaine à distance. A Marseille, où les beaux jours commencent à s’installer pour de vrai, un certain nombre de professeurs d’écoles maternelles et élémentaires avouent être “fatigués d’avance” : “Cette année, il n’y aura pas de congé du 1er mai ni du 8 mai. Il faudra attendre le pont de l’Ascension [jeudi 13 mai et vendredi 14 mai] pour souffler un peu “, soupire un professeur de CE1. “Jusqu’aux vacances d’été, les enfants vont être dispersés et inattentifs, après tous ces bouleversements de calendrier et les formats de cours adaptés dans tous les sens.

Il faut dire que les protocoles sanitaires mis en place ne facilitent pas l’attention de la part des petits. Si le gouvernement a annoncé le déploiement d’un million de tests salivaires dans les établissements scolaires, et ce dès la rentrée, les professeurs ne savent pas encore bien comment le processus va s’organiser. Sans compter la fermeture systématique d’une classe dès le premier cas Covid, variant ou non. Il n’est pas étonnant, donc, que beaucoup de professeurs se déclarent « pas sereins ». Car la rentrée promet d’être très longue…

Plan incendie