Voile – La Marseillaise Lili Sebesi à l’abordage des JO de Tokyo

© Sailing Energy

L’équipage féminin de 49er FX de Lili Sebesi et Albane Dubois, a déposé ses valises à Tokyo dès le lundi 12 juillet afin de commencer à prendre ses marques avant les Jeux olympiques. Les athlètes membres du Team BPMed attaqueront les épreuves le mardi 27 juillet à midi (heure locale, 5 heures du matin heure française). Soit 4 jours après le début officiel de Jeux olympiques.

Il me semble qu’en 2019, au mois de juillet, il ne faisait pas aussi chaud” commente Lili Sebesi, la barreuse de l’équipe de France qui porte les couleurs de la Société Nautique de Marseille.C’était arrivé un peu plus tard. Mais là il fait déjà très chaud, et on passe des heures dehors sur le parking en bitume pour préparer nos bateaux. Pour nous aider, on a des gilets de froid qui sont conservés dans des glacières et des petites brassières avec des ventilateurs à l’intérieur pour créer des phénomènes de convection.” L’équipage, qui vise une médaille, ne ménage pas ses efforts pour se mettre en conditions et être à 100% le jour J. Depuis maintenant plusieurs semaines, l’équipage avait mis en place un protocole chaleur à l’entraînement à Marseille. Les chaleurs qu’il y aurait au Japon avaient été anticipées. Le pays du Soleil levant pourrait bien pour l’occasion être re-surnommé le pays du soleil chauffant…

Les conditions ne devraient donc pas être des plus simples. Le 27 juillet, l’équipage pourra enfin connaître les fruits du protocole très exigeant qu’il s’était imposé. Il comprenait notamment du vélo d’appartement dans une salle surchauffée par des radiateurs soufflants à 35 degrés, avec un taux d’hygrométrie de 85% grâce à une friteuse remplie d’eau bouillonnante ! Et pour continuer de se préparer au mieux du lundi 19 juillet jusqu’au 23, un certain nombre de manches vont être organisées avec l’ensemble des coachs du dériveur féminin olympique. “On va retrouver nos concurrentes assez rapidement” se réjouit la barreuse ; “la journée type va comporter une navigation, un petit peu de bricolage sur les bateaux, et une séance de sport. Le timing sera adapté chaque jour en fonction du créneau de navigation que l’on aura décidé la veille, avec le sport qui sera calé à la première heure le matin ou au contraire en fin de journée au vu des conditions météo.” Des conditions météo fluctuantes et difficiles.

Le contrôle sanitaire sera des plus exigeants. On sait déjà que les frontières du Japon sont fermées et les Jeux olympiques se dérouleront à huis clos pour éviter tout risque. Les organisateurs souhaitent créer une véritable bulle sanitaire. De plus, les athlètes devront chaque soir se soumettre à un test salivaire, et inscrire chaque matin leurs données physiologiques et leur température corporelle dans une application destinée à l’ensemble des athlètes participants aux Jeux.

Le programme pour les 49er FX, heure de Tokyo (nom du rond) :

  • Mardi 27 juillet : 12h00 (Enoshima)
    Mercredi 28 juillet : 14h45 (Sagami)
    Jeudi 29 juillet : réserve
    Vendredi 30 juillet : 14h45 (Kamakura)
    Samedi 31 juillet : 12h00 (Kamakura)
    Dimanche 1 août : réserve
    Lundi 2 août : 14h30 (Enoshima)
    Mardi 3 août : réserve

Pour suivre les courses :

  • Le suivi des courses Twitter FFVoile
    Les résultats au jour le jour sur Tokyo.FFVoile.fr
    France-Télévisions diffusera les lives voile et toutes les Medal Race sur sa plateforme france.tv.

Mayeul LABORDE

Plan incendie