Calanques marseillaises : vers un système de réservation ?

© LM

Un certain nombre de mesures ont déjà été prises afin d’endiguer l’afflux de touristes dans les calanques autour de Marseille : routes fermées, communications de contre-encouragement… mais désormais, une autre réflexion est évoquée, pour appliquer des quotas de visiteurs : un système de réservation (gratuite).

A l’hiver prochain, un essai d’une durée de 6 mois sera effectué pour la calanque de Sugiton, considérée comme l’une des plus fragilisées par les visites (elle accueille parfois plus de 2000 personnes en une journée.) Les personnes présentes sur le lieu devront être munies “d’un permis de visite nominatif, valide pour le jour et la plage horaire considérée, à présenter en cas de contrôle“. Le quota sera plafonné à 500 personnes.

La mesure pourrait s’étendre à d’autres calanques dans les mois qui suivent. A l’étranger (aux Etats-Unis par exemple), ce système de réservation pour les espaces nationaux est largement utilisé, et souvent payant.

Plan incendie