CN Marseille 26 – 6 Montpellier : Marseille en finale !

© CNM

Malgré les absences de Prlainovic (repos) et Igor Kovacevic (blessé), les Marseillais ont fait ce qu’il fallait pour se qualifier tranquillement pour la finale.

Les équipes du match :

CN Marseille : 1-LAZOVIC Dejan ; 2-CUCKOVIC Uros ; 3-OLIVON Mathias ; 4-IZDINSKY Michal ; 5-SPAIC Vladan ; 6-VERNOUX Thomas ; 7-CROUSILLAT Ugo ; 8-DURDIC Bogdan ; 9-MARION-VERNOUX Romain ; 10-VANPEPERSTRAETE Pierre-Frederic ; 11-VUKICEVIC Ante ; 12-CAMARASA Alexandre ; 13-HOVHANNISYAN Arshak.

Montpellier : 1-ANDRIC Lazar ; 2-ROUSSEL Hugo ; 3-VILCOT LAMBERT Thomas ; 4-DELAS Ivan ; 5-VASSEUR Bastien ; 6-MUSTUR Iliya ; 7-IVANKOVIC Marko ; 8-CAMPEDELLI BORGES Thomas ; 9-KALINIC Uros ; 10-ZIVKOVIC Duje ; 11-ZIVKOVIC Ivan ; 12-SPILLIAERT Marcel ; 13-NOYON Billy.

Le match vu par quart-temps :

Premier quart-temps 6-2 : Le premier ballon est montpelliérain mais Marseille défend bien et récupère tout de suite le ballon. Le CNM profite de de sa première possession pour tout de suite prendre les commandes de ce match. Montpellier manque d’agressivité au bloc. Les Marseillais réalisent un très bon premier quart-temps. Les Montpelliérains sont en grande difficulté.

Deuxième quart-temps 6-1 : Le deuxième quart-temps part sur les mêmes bases que le premier. Un match en manque d’intensité dû à une différence de niveau flagrante entre Marseille et Montpellier. Ugo Crousillat, comme au match aller, martyrise le gardien montpelliérain. Ses tirs puissants ne peuvent être arrêtés.

Troisième quart-temps 7-1 : Le rouleau compresseur marseillais continue de faire effet. Le CNM nous offre un déluge de buts. Le match est très compliqué pour les pauvres Montpelliérains. Au moins, ils n’auront pas trop de route à faire pour rentrer chez eux.

Quatrième quart-temps 7-2 : Marseille ne se relâche pas dans ce dernier quart-temps malgré la victoire quasiment acquise. Le CNM creuse un peu plus son avance et confirme son statut de leader incontesté.

Le commentaire d’Alexandre CAMARASA : “Ravi du déroulé du match. On est bien rentrés dedans car quand tu as un gros avantage à l’aller tu peux lever le pied, mais ça n’a pas été le cas au contraire. On a encore accéléré. Très heureux de la réaction de l’équipe. Maintenant je pense déjà au prochain match. J’ai hâte de savoir contre qui on va jouer. On fera tout pour ramener ce titre.

Mayeul LABORDE

Plan incendie