Le Défi de Monte-Cristo, l’incroyable traversée

Le Défi de Monte-Cristo © Paul Goldberg

Le compte à rebours a commencé. Dans deux mois, le 8 juillet, débutera à Marseille le premier volet du Défi de Monte-Cristo, une épreuve de natation en eau libre en Méditerranée. Les parcours de différentes longueurs se tiennent aux alentours des plages du Prado. Dominique Lena, fondateur et organisateur du projet, n’est pas peu fier de nous parler de cette 23ème édition.

“Je n’aurais jamais pu imaginer un tel engouement pour cette course”, nous avoue en riant Dominique Lena. Il y a 23 ans, quand il a lancé ce projet un peu fou avec l’aide de quelques acteurs, nul besoin d’une organisation gigantesque : 25 nageurs au rendez-vous, le soutien d’amis et de proches. Aujourd’hui, de nombreux sponsors, et un nombre d’inscrits qui donne le vertige : 10 000 nageurs, répartis sur deux sessions, celle de juillet et celle de septembre. Après cette mise en bouche, détaillons un peu plus précisément l’aventure.

Ce n’est pas en lisant, enfant, le célèbre livre d’Alexandre Dumas Le Comte de Monte-Cristo que Dominique Lena a eu l’inspiration géniale de cette course. Mais le fameux château d’If fait bien partie de l’histoire. Etudiant à Marseille au campus de Luminy, il travaille sur l’organisation et la gestion d’événements dans le cadre de son master. En parallèle, il pratique le water-polo et fait ses classes au Cercle des Nageurs de Marseille. Deux fois par jour, à l’heure du déjeuner et le soir, il passe s’entraîner à la piscine du club, qui donne sur la mer. Autant dire que la vue du château d’If fait partie de l’univers quotidien du jeune Marseillais.  De là à l’idée qui germe, puis au projet de fin de master, et au lancement d’une course inspirée de la fuite du légendaire Edmond Dantès, il n’y a qu’un pas.

Le Défi de Monte-Cristo © Paul Goldberg

“Il y a vingt ans, il faut le dire, ce genre d’aventure en pleine nature était beaucoup moins à la mode qu’aujourd’hui. Les gens osaient moins se lancer individuellement dans de telles courses”, souligne Dominique Lena. Le projet, précurseur s’il en est, se fait connaître d’année en année. A tel point que sa renommée dépasse largement les frontières nationales. Se croisent donc tant des Marseillais que des Français d’autres régions et des étrangers de plus de 70 nationalités. L’organisateur sourit de notre question naïve : “Les nageurs qui viennent du pays le plus lointain ? Il me semble bien que ce sont les Australiens !” Des nageurs étrangers qui sont bien souvent devenus des habitués de la course. Cette année, le projet 2021 profite de l’expérience de l’année dernière. En raison de la crise sanitaire en effet, l’événement avait dû être reporté de juillet à septembre 2020. Une date qui a plu à beaucoup, permettant un entraînement régulier pendant les mois d’été !

Le Défi de Monte-Cristo © Paul Goldberg

C’est donc l’une des nouveautés de la course 2021. Deux sessions se tiendront, l’une en juillet (du 8 au 11), l’autre en septembre (du 10 au 12). Les longueurs des courses permettent la participation de nageurs professionnels (le Défi est une étape de la Coupe de France de Natation en eau libre depuis sa première année) comme de nageurs amateurs (entraînés), et des enfants.

Cette année, on compte 18 courses et 7 distances, dont deux nouvelles (6km et 4km). Notre coup de cœur : le “5K By night”, la course sur soleil couchant qui, d’après le témoignage de nageurs, apporte une ambiance unique. Le nombre restreint de participants (une cinquantaine) permet un encadrement serré, avec presque une embarcation par nageur. Les autres jours, la sécurité est aussi étroitement organisée : bouées-balises, kayaks, canoës et paddles des bénévoles, véhicules des Sauveteurs en Mer et marins-pompiers volontaires.

Le Défi de Monte-Cristo © Paul Goldberg

Côté responsabilité écologique, le projet n’est pas en reste, avec là aussi des nouveautés. Sur tout l’événement et au village du Défi, aucun déchet plastique ne sera à déplorer. Panneaux solaires, toilettes sèches, revalorisation des détritus avec la Métropole, ravitaillement en fruits et légumes locaux… les bonnes entreprises ne manquent pas et relèvent de plusieurs années d’observation.

Premier événement européen de natation en mer, le Défi de Monte-Cristo est une fierté pour Marseille. Le projet reste une aventure incroyable pour celles et ceux qui veulent se surpasser tout en vivant une ambiance unique. Les inscriptions, le calendrier et toutes les autres informations sont à retrouver sur le site du Défi de Monte-Cristo.

Jeanne RIVIERE

Au village et dès que possible, les protocoles sanitaires resteront bien sûr de mise.

Les tarifs sont très variés, allant de 6€ (1K junior) à 150€ (5K By night).

Pour pouvoir participer, vous devrez présenter soit une licence des fédérations suivantes (FFN, FFESSM & FFTRI), soit un certificat médical datant de moins de 3 mois au jour de la course, précisant la “non contre-indication à la natation en mer sur longue distance”.

Plan incendie