OM- L’analyse de Mayeul Laborde “Angers-OM : Les Marseillais étaient déjà en vacances”

Une victoire était indispensable pour bien finir cette année. Après les deux mauvais matchs de la semaine dernière, on espérait une réaction des Marseillais. On a vu tout l’inverse. Aucun des joueurs n’était dans le coup. La fatigue s’est fait ressentir et les Marseillais semblaient déjà en vacances.

Un manque d’envie

Les Marseillais ont été pris à froid par un but dès la 4ème minute. Après ça, aucune vraie réaction de leur part. On n’a pas senti une équipe sur le terrain. Aucune âme, aucun leader sur le terrain pour transcender l’équipe. Dans ces conditions, on voit mal comment ils pourraient inverser la mauvaise dynamique dans laquelle ils se sont mis. Alors qu’on pensait lutter pour le titre, après les six victoires consécutives, aujourd’hui, on se dit que le podium sera compliqué. Comme quoi, tout va très vite dans le foot.

Certains choix de Villas Boas difficiles à comprendre

Certains choix de Villas Boas laissent perplexes. Tout abord, l’absence de Thauvin alors qu’il est le meilleur buteur et passeur de l’OM. Si certains avancent l’argument de vouloir le faire souffler, cet argument semble peut crédible étant donné qu’il s’agit du dernier match de l’année et que Thauvin est un des joueurs qui semblait le moins à bout physiquement. La réponse vient peut être des déclarations de Thauvin, suite au dernier match, où il critiquait le jeu pratiqué. Villas Boas, qui n’avait pas aimé cette sortie, a peut être décidé de le punir en le mettant sur le banc. On peut aussi lui reprocher de ne pas avoir fait plus tourner durant la première partie de saison. De nombreux joueurs semblent à bout physiquement. Bien que sur certains postes il n’avait pas le choix, notamment sur les latéraux, il aurait pu faire plus tourner au milieu et en attaque.

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé

Les statistiques sont sans équivoques. Avec Amavi, l’OM n’a pas perdu un seul match et compte plus de 80% de victoires. Sans lui, l’OM est à environ 25% de victoires seulement. On se rend compte à quel point il est important pour l’équipe. Si on regarde plus loin, on voit à quel point de bons latéraux sont indispensables.

Force est de constater que Nagatomo est très loin d’être le joueur qu’il a pu être à l’Inter de Milan et que Sakai paye l’accumulation de matchs due à l’absence de doublure. Cette carence montre l’incapacité des dirigeants à recruter un latéral de qualité. Depuis Patrice Evra, aucun vrai latéral n’a été recruté. Cela devrait être la priorité du mercato hivernal.

Finalement dans ce match, entre la fatigue et le manque d’envie, il était difficile de s’imposer. Les Marseillais se seront réveillés trop tard et ont manqué d’un peu de génie. La trêve hivernale devrait faire du bien après trois matchs compliqués. Les Marseillais pourront souffler pour mieux repartir.

Mayeul LABORDE