samedi, avril 17, 2021

L’analyse de Mayeul Laborde – OM-Reims – 2 points de perdus qui risquent de compter

Après la défaite de mercredi, les Marseillais voulaient absolument renouer avec la victoire. Dès le début du match, ils ont montré leur intention en allant tout de suite de l’avant. Comme prévu, les Rémois ont laissé le ballon aux Marseillais et ont opté pour un bloc bas bien regroupé. Ce bloc a posé beaucoup de problèmes à Marseille qui a eu du mal à trouver des solutions et doit se contenter du match nul.

Un début de match parfait pour les Rémois

Les Rémois réalisent un début de match parfait, sans frapper une seule fois au but, ils ouvrent le score grâce à un csc de Nagatomo. Sur un contre, où la défense marseillaise est un peu dépassée, Nagatomo rate totalement son intervention. Un centre ras de terre venant de la gauche le surprend et il touche la balle juste assez pour la pousser au fond des filets. Les Marseillais se retrouvent alors à courir après le score. Les Rémois défendent bien et se procurent des occasions intéressantes en jouant les contres à fond. Zeneli est très en vu en attaque.

Zeneli le facteur X

Positionné en numéro 10 en début de match, Zeneli était partout sur le front de l’attaque. Il a fait mal aux défenseurs marseillais grâce à sa vitesse et ses qualités techniques. C’est lui qui provoque le but contre son camp de Nagatomo. S’il avait été un peu plus adroit dans le dernier geste, il aurait pu doubler la mise.

Côté marseillais, on ne peut être qu’impressionné par la maturité dont font preuve Kamara et Gueye au milieu, malgré leur jeune âge.

Kamara dans la continuité

Kamara continue de prendre de l’ampleur en milieu de terrain. Il trouve de plus en plus de passes entre les lignes. Ses prises de risques sont souvent payantes et toujours maîtrisées. Il s’offrira même un petit pont sur Zeneli à la 40ème minute.

Le duo Thauvin-Benedetto répond présent

La bonne entente qui continue entre le duo Thauvin-Benedetto est aussi à souligner. Elle est précieuse pour l’animation offensive et dès que ces deux là sont moins bien c’est toute l’attaque marseillaise qui en pâtit. Ils ont encore su se montrer décisifs avec une passe de Benedetto pour un but de Thauvin.

Les latéraux et Payet moins bien

Malheureusement, l’OM n’a pas réussi à s’imposer et doit se contenter du match nul. La faillite des latéraux dans ce match n’y est pas étrangère. Les Japonais n’ont pas été à leur avantage ce soir. Sur le but, Sakai se retrouve débordé et Nagatomo marque en csc. Mais ce résultat est aussi du à la mauvaise performance de Dimitri Payet pas à la hauteur ce soir. On l’a peu vu et il a raté pas mal de choses. Forcément quand Payet est moins bien l’OM a plus de mal.

Le match vu en statistiques

Les statistiques sont sans appel et montrent une nette domination des Marseillais. Avec 71% de possession de balle et 6 fois plus de tirs que leur adversaire du soir, l’OM a étouffé les Rémois. Mais avec seulement 50% de frappes cadrées et 50% de leurs attaques considérées comme dangereuses, les joueurs marseillais ont eu une possession stérile. Ils n’ont jamais réussi à être réellement dangereux, mis à part à une ou deux occasions. Les Rémois, chanceux de s’en sortir avec le match nul, peuvent remercier la maladresse des Marseillais. On ne peut néanmoins pas leur enlever leur solide défense qui a posé des problèmes à l’OM. Finalement, ce soir l’OM perd deux points bêtes à cause d’un manque d’animation offensive et de créativité. Ces deux points risquent de compter à la fin de la saison.

Mayeul LABORDE

Related Articles

Stay Connected

21,558FansLike
2,507FollowersFollow
17,500SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles