Présidentielles 2022 : Macron part à la pêche aux jeunes

© WKMC

Emmanuel Macron, président de la République française, était l’invité des deux youtubers McFly et Carlito. Sur leur chaîne Youtube (qui compte environ 6,5 millions d’abonnés), le Président s’est livré au jeu du concours d’anecdotes. Un format que les deux youtubers ont l’habitude de mener puisqu’il s’agissait de leur 8ème vidéo de ce type. Précédemment, ils avaient accueilli des invités comme Gilles Lelouche, Michaël Youn ou encore David Guetta. Un format d’une trentaine de minutes au cours desquelles McFly, Carlito et leur invité racontent à tour de rôle des anecdotes. Leur adversaire doit deviner si cette anecdote est vraie ou fausse. A la fin du jeu, le perdant doit réaliser un gage. Que dire de ce “petit jeu” présidentiel ?

Cette fois-ci avec le président de la République, il y eu une petite nouveauté. Habituellement, ce sont les invités qui vont dans les studios de McFly et Carlito, non l’inverse. La vidéo a donc été tournée à l’Elysée. Les service de sécurité et de communication de l’Elysée pouvaient tout organiser pour une opération de communication millimétrée. Personne n’est dupe : l’appel à Kylian Mbappé, le joueur français de football international était bien évidemment préparé à l’avance. Le concours d’anecdotes se terminant sur un match nul et les gages qui en résultent l’étaient tout autant. Rien de spontané, contrairement à ce qu’affirmera Carlito au cours de la vidéo. Rien n’est laissé au hasard, même la phrase que prononce McFly lorsqu’il avoue ne pas avoir voté pour Emmanuel Macron, avant de prendre soin d’ajouter : “au premier tour bien sûr”. Une logique parfaitement en adéquation avec la stratégie de l’actuel Président qui consiste à dire “moi ou le chaos”.

Cette parfaite opération de communication vient s’inscrire dans une stratégie plus large. La vidéo sort juste au moment où les terrasses rouvrent, où les Français revivent un peu. Le climat est parfait pour que cette vidéo ne reçoive pas le plus mauvais des accueils. Après avoir posté de nombreuses photos de lui en terrasse, Emmanuel Macron continue son opération séduction. Et pas auprès de n’importe qui : il vise principalement les jeunes qui constituent les principaux abonnés de McFly et Carlito. Après avoir évoqué l’idée de faire passer le droit de vote dès l’âge de 16 ans et l’annonce du “pass culture” d’une valeur de 300 euros pour tous les jeunes âgés de 18 ans, Emmanuel Macron continue de mendier la sympathie des actuels et futurs jeunes électeurs.

L’action avec McFly et Carlito ne s’arrête pas là. A la suite du match nul du concours d’anecdotes, les deux équipes devront réaliser leur gage. Emmanuel Macron devra afficher les portraits de McFly et Carlito lors de son discours du 14 juillet, l’un des plus suivis. De leur côté, les youtubers devront monter dans les avions de voltige lors du défilé du 14 juillet. Cette opération s’inscrit clairement dans une logique de campagne électorale en vue de la présidentielle de 2022. Certains s’offusquent donc que ces frais ne soient pas comptabilisés sur les comptes de campagne qui s’ouvrent officiellement le 1er juillet… D’autres voient dans cette action une mise en danger de notre démocratie. Sans aller jusque-là, on ne peut que souligner la pauvreté de cette stratégie de recherche de voix. Une mise en scène qui ne dédaigne pas l’infantilisation d’une partie des électeurs.