Tourisme à Marseille : des flux mieux maîtrisés que l’année dernière

© LM / DR

C’était l’une des grandes craintes tant des Marseillais que des professionnels du tourisme : l’affluence non maîtrisée des touristes, comme à l’été 2020, où le contexte dû au covid avait amené de nombreux Français dans la Cité phocéenne. Mais en ce début du mois d’août, le regard jeté sur le mois de juillet permet de constater que les flux de touristes, grâce à l’anticipation des différentes institutions, sont sur une bonne dynamique.

Il faut dire que l’Office Métropolitain de Tourisme et des Congrès de Marseille avait mis un point d’honneur à tout organiser au mieux, plusieurs mois avant les débuts de la saison touristique. Des équipes de saisonniers ont été formées pour aller au-devant des touristes et les informer sur des destinations différentes des sites sur-fréquentés de Marseille et ses environs proches ; Notre-Dame-de-la-Garde et le Vieux-Port ont bénéficié d’une attention toute particulière, pour que les touristes soient répartis par tranches, et encouragés à visiter d’autres lieux.

Pour un aperçu : les touristes français les plus présents à Marseille viennent de l’Ile-de-France, de la Région Sud et de la région Auvergne-Rhône-Alpes ; les touristes étrangers viennent beaucoup de Belgique, d’Allemagne et de Suisse.

Entente cordiale entre les différents acteurs

Si, il y a quelques mois, des désaccords avaient émergés entre les acteurs du secteur touristique (entre l’Office de Tourisme et la Ville de Marseille), l’entente s’est bien réalisée pour une saison touristique nécessaire à la ville.

Marc Thépot, Président de l’Office Métropolitain de Tourisme et des Congrès, résume ainsi : “Les chiffres de juillet attestent d’un niveau de fréquentation élevé qui concerne tous les types d’hébergement avec des prix satisfaisants pour tous les opérateurs concernés. Les nombreux atouts de Marseille et la diversité des “expériences clients” drainent une large clientèle avec aussi bien des familles que des amis ou des groupes. Nous sommes tous, dans nos missions respectives, Ville, Métropole, professionnels du Tourisme, les ambassadeurs de cette belle destination, garants d’un tourisme toujours plus responsable. C’est la meilleure réponse à apporter à cette pandémie qui rôde encore : tous unis et responsables pour pérenniser l’attractivité de Marseille.”

A noter également que la situation sanitaire n’est pas tout à fait la même que celle de l’année passée, notamment en raison de l’ouverture d’un certain nombre d’espaces aériens.

Malgré des difficultés liées à l’afflux de vacanciers, qui restent une réalité dans certains quartiers (réalité pas toujours entendue par les autorités compétentes : déchets, bruit etc.), la situation est bien différente de celle de l’été 2020.  Dans cette optique, le mois d’août permet d’être envisagé plus sereinement.

Raphaëlle PAOLI