Braga 1 – 1 OM : des Marseillais en demi-teinte

Gerson © OM

Face à des adversaires plus musclés que ceux qu’ils avaient affrontés jusqu’à présent, les Marseillais ont buté sur pas mal de difficultés. Malmenés en première mi-temps, ils n’ont pas saisi la moindre occasion en 45 minutes. Au retour des vestiaires, les Olympiens ont heureusement rattrapé le coup, mais sans briller particulièrement.

Certains choix de Jorge Sampaoli en début de match laissent songeurs : le fait de mettre Ünder en piston droit et Amavi comme défenseur centre gauche n’a pas été une grande réussite. Ünder, cantonné à la défense, n’a pas pu exprimer son talent offensif. Mais les matches amicaux sont là pour tester les joueurs et retrouver le rythme. Cette semaine, les Marseillais ayant beaucoup travaillé le foncier, ils ont montré de la fatigue, traduite par des erreurs techniques évitables. A l’image de Balerdi qui a offert l’ouverture du score à Braga sur une mauvaise relance. Le joueur marseillais a montré de nombreuses maladresses dans ce match.

On a aussi vu des Olympiens qui n’arrivaient pas à tenir le ballon. Le match a été très haché, et de nombreuses fautes venaient casser le rythme. En deuxième mi-temps, ils ont haussé leur niveau. A la 50ème minute, ils égalisent grâce à une belle volée de Dimitri Payet. Au fil de match, l’OM a réussi à prendre le dessus sans parvenir à gagner. Les Marseillais doivent donc se contenter du match nul, le premier en quatre matches de préparation. Bamba Dieng, le jeune attaquant olympien, s’est montré très actif sur le front de l’attaque. Il s’est procuré de nombreuses occasions et a même inscrit un but… en position de hors-jeu malheureusement pour lui. Il montre néanmoins qu’il faudra compter sur lui à l’OM la saison prochaine.

Ce match a enfin été l’occasion de voir Guendouzi et Saliba pour la première fois sous le maillot olympien. Rentré en deuxième mi-temps, Saliba aura fait preuve d’une grande sérénité défensive. Guendouzi, lui, s’est moins montré.

Mayeul LABORDE

Plan incendie