Un plan d’investissement pour relancer une éducation en berne

© HPX

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance Bruno Le Maire fait de l’éducation la priorité pour 2022. En effet, le déclin du niveau global d’éducation des jeunes Français apparaît de plus en plus problématique et inquiète en haut lieu.

Bruno Le Maire prévoit un plan d’investissement afin de doper la croissance. Le gouvernement n’a pas encore communiqué sur son montant mais il sera axé sur les futures technologies. A l’intérieur de ce plan, une enveloppe spécifique sera consacrée à l’éducation (compétences, formations…) Le locataire de Bercy entend bien souligner son investissement dans ce domaine. Selon lui, l’éducation doit être “le grand sujet et la priorité qui doit démarrer le prochain quinquennat”.

Le ministre de l’Economie ne cache pas qu’en cas de réélection d’Emmanuel Macron en mai prochain, il serait favorable à ce que le dossier de l’éducation soit abordé dès le début du nouveau quinquennat. Avec au menu tous les sujets : formation et rémunération des enseignants, financement de la recherche etc.