LinkedIn subit une vague de piratage

© WKMC

La société LinkedIn a subi récemment une attaque informatique. Les données personnelles de 92% de ses utilisateurs auraient été récupérées par les pirates. Les données de 700 millions de comptes à travers le monde ont été mis en vente. LinkedIn dément pour le moment.

Il est conseillé aux utilisateurs de LinkedIn de changer leur identifiant le plus rapidement possible. Leurs identifiants des autres sites web également s’ils sont identiques aux codes LinkedIn. En cas de piratage de votre compte, il est possible de déposer un recours auprès de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) française contre LinkedIn.

Ces piratages vont très probablement être suivis par une campagne d’hameçonnage. C’est à dire l’envoi de mails ayant pour but de vous soutirer de l’argent. Il ne faut bien sûr jamais cliquer sur des liens qui semblent suspects.

Cette vague d’attaque vient rappeler qu’il faut faire très attention avec les données que nous partageons sur internet et qu’il faut changer régulièrement ses mots de passe.

Plan incendie