Hongrie 1 – 1 France : Griezmann sauve les Bleus

© EDF

C’était la première fois depuis le début de la crise sanitaire que la France jouait dans un stade plein; le moins que l’on puisse dire est que les Français ont eu du mal à démarrer. Malmenés par les Hongrois, ils n’ont pu faire mieux que concéder le match nul en Hongrie. Cet Euro joué dans plusieurs pays (une première) a vu la France jouer deux matches à l’extérieur. Contre l’Allemagne d’abord (dans un stade à moitié rempli) puis contre la Hongrie dans un stade bondé. Les Français ont paru intimidés par le public hongrois. Et l’arbitre n’a pas toujours semblé prendre les bonnes décisions.

Les cinq premières minutes sont en faveur des Hongrois. Les Français jouent avec la peur au ventre dans ce début de match. Griezmann manque ce qui ne pouvait être manqué, seul face au gardien. La France se procure les occasions les plus dangereuses mais a du mal dans le dernier geste. Les Hongrois proposent une belle opposition.

Peu à peu, la France prend le dessus mais n’arrive toujours pas à trouver la faille. Après une première partie de mi-temps où ils semblent tendus, les Bleus se libèrent peu à peu. Mais dans le cours du jeu, les Hongrois ouvrent le score. Alors que c’était leur force, les Français se trouent défensivement.

Dans la deuxième mi-temps, les Français poussent pour revenir au score. Deschamps fait un changement en sortant Rabiot pour Ousmane Dembélé. C’est clairement un choix offensif. Dembélé dès sa rentrée se montre en se procurant une très belle occasion. Sa frappe aurait pu faire but. A la 66ème minute, Griezmann libère les Bleus : la France revient au score.

A noter, la très belle entrée d’Olivier Giroud qui a su peser sur la défense. Malheureusement, il n’a pas su se montrer décisif comme à son habitude. Pavard et lui sont passés à côté de leur match défensivement. Principal fautif sur le but, Pavard n’a pas assuré par la suite.

La France perd clairement 2 points dans ce match. Nous n’avons pas retrouvé la même équipe de France que contre l’Allemagne. La qualification est néanmoins quasiment acquise. Il faudra cependant s’imposer contre le Portugal pour espérer la première place du groupe.

Mayeul LABORDE

Plan incendie