OM 1 – 1 Strasbourg : le “Sampaoli time” a encore frappé

©OM

Strasbourg était venu dans ce match avec l’idée de ne pas perdre. Thierry Laurey, l’entraîneur de Strasbourg, a aligné une défense à cinq. Le message était alors clair : mettre le bus devant les cages, défendre et espérer marquer en contre ou sur coup de pied arrêté. C’est exactement le scénario qui s’est passé.

Les Marseillais n’aiment pas jouer contre les équipes regroupées en défense. Ils préfèrent jouer en contre-attaque, comme le confiait Valentin Rongier avant le match. Cela s’est confirmé durant ce match où l’OM a eu toutes les difficultés du monde à contourner le bloc compact strasbourgeois. Pendant un long moment, les joueurs sont venus se casser les dents sur la défense strasbourgeoise. L’OM va même se faire surprendre sur un corner. C’est Mitrovic qui marque à la 73ème minute.

Le salut est finalement venu du banc des remplaçants dans les derniers instants du match, avec un but de Dario Benedetto à la 86ème minute. Pourtant, l’OM a eu quelques occasions pour marquer avant dans la partie. Comme la tête de Milik à la 70ème minute, mais qui n’a pas été assez appuyée. Comme souvent depuis l’arrivée de Jorge Sampaoli, l’OM marque en fin de match. On peut réellement commencer à parler de “Sampaoli Time”. Les Olympiens doivent se contenter du match nul qui ne les arrange pas dans la course à la 5ème place.

La conséquence directe de ce match nul est la possibilité pour Rennes de doubler l’OM et de voir Lens prendre trois points d’avance. Strasbourg réalise une bonne opération dans l’optique du maintien en venant prendre un point au Vélodrome.

Prochain match: Saint-Etienne/OM, dimanche 9 mai à 13 heures.

Mayeul LABORDE

Plan incendie