mercredi, avril 14, 2021

OM-Rennes – Première réussie pour Jorge Sampaoli

Pour sa première sur le banc Olympien ce soir on a senti la touche Sampaoli. Même s’il y a encore du travail à faire, Sampaoli a su redonner confiance à son groupe. Cette confiance a permis aux Marseillais de s’imposer au finish. Le 5-3-2 mis en place par Sampaoli a bien fonctionné.

Dès le début du match les Marseillais avaient la volonté de prendre le contrôle du match. Ils sont tout de suite allés de l’avant et auraient dû obtenir un pénalty à la 5ème minutes mais le coup de pied de réparation leur a été refusé après visionnage de la VAR. L’arbitre jugeant que le ballon avait heurté le dos du défenseur rennais et non pas sa main. Pourtant sur les images on dirait bien que le ballon est contré par le bras du joueur rennais. Une décision qui aurait pu peser lourd dans la balance dans ce genre de match ultraserré.

En deuxième mi-temps les marseillais ont baissé de pied physiquement ce qui a permis à Rennes de prendre les commandes. Mais dans l’ensemble le match a été très équilibré.

Un jaune pour Bruno Génésio

Tout le monde s’attendait à voir Sampaoli se chauffer avec les arbitres en raison de son caractère sanguin.. C’est finalement le placide Bruno Génésio, entraineur de Rennes, qui a reçu un carton jaune pour contestation. Sampaoli, lui,  n’a pas fait de vague pour son premier match sur le banc Olympien. Il a su motiver ses joueurs depuis le bord de la touche sans tomber dans la caricature ni l’hystérie sud-américaine. Espérons que cela dure.

Le match vu en statistiques

La possession

La possession a été équilibrée entre les deux équipes même si elle a paru légèrement en faveur de l’OM avec 51% de possession de balle. Cette légère domination résulte de la philosophie de jeu de Sampaoli qui prône l’offensive à outrance, comme Marcelo Bielsa, avec des joueurs qui pressent très haut leurs adversaires.

Les tirs

La aussi la statistique a été très équilibrée mais très légèrement en faveur de Rennes malgré la possession favorable àl’OM. Rennes a en effet tiré 10 fois au but tandis que l’OM a tiré 9 fois au but. En revanche leurs tirs n’étaient pas très dangereux puisque chacune des deux équipes n’a cadré que 2 tirs. Les expected goal viennent confirmer cette tendance. Pour rappel les expected goal sont les buts espérés pour une équipe en fonction des frappes qu’elle a réalisées. Avec seulement 0,75 expected goal en faveur de l’OM et 0,60 pour Rennes, les deux équipes n’ont pas été réellement dangereuses. Ce chiffre illustre souvent les matches de la peur.

Les attaques

Au niveau des attaques là aussi la tendance est légèrement en faveur de Rennes avec 122 attaques dont 40 dangereuses contre 116 pour l’OM dont 34 dangereuses. Le faible taux d’attaques dangereuses prouve bien un match serré et équilibré.

Mayeul LABORDE

Related Articles

Stay Connected

21,558FansLike
2,507FollowersFollow
17,500SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles