lundi, janvier 25, 2021

Handball – Euro féminin – La Norvège gâche la fête

L’équipe de France de handball féminine visait un deuxième titre européen consécutif. Malheureusement, la Norvège est venue gâchée la fête en dominant cette finale 22-20. Malgré la déception de la finale perdue, les Bleues peuvent être fières de leur parcours. Retour sur la compétition.

Leur parcours

Les Bleues, après avoir passé le tour préliminaire avec trois victoires en autant de matchs, ont eu plus de mal lors du tableau principal. Après s’être imposées de justesse contre l’Espagne 26-25, les Françaises se retrouvent accrochées par la Russie 28-28. C’est finalement dans le dernier match qu’elles se libèrent et retrouvent leur jeu en s’imposant 31-25 contre la Suède. En demi-finale, elles surclassent la Croatie avec une victoire 30-19. On se dit alors qu’elles sont en route pour une nouvelle victoire en Euro, mais la finale ne se passera pas comme prévue et elles s’inclinent finalement 22-20.

Les points clefs à retenir

La grande performance des gardiennes

Avant la finale, Amandine Leynaud et Cléopâtre Darleux affichaient d’excellentes statistiques. Avec 33% d’arrêts, les deux gardiennes se classent parmi les meilleures de cet Euro. Une concurrence seine s’est installée entre les deux grâce à un système de rotation mis en place par le sélectionneur qui les a poussées à leur meilleur niveau.

Une défense de fer

Les Bleues peuvent se satisfaire de leur très bonne défense. Une moyenne de 22 buts encaissés par match, tout au long de la compétition, les a aidées à se hisser en finale. Une défense agressive, qui parfois entraîne des sanctions contre les joueuses de l’équipe de France, mais surtout leur permet de faire déjouer leur adversaire comme contre les Croates en demi finale.

Un groupe homogène

Une des forces de cette équipe est que le danger peut venir de partout. En effet, 11 joueuses affichent plus de 10 buts marqués au cours de la compétition. Une preuve que le sélectionneur peut compter sur tout le monde. Il pourra s’appuyer là dessus pour construire les futures victoires.

Un bon jeu de transition

Fort de sa stratégie défensive agressive, les Bleues récupèrent de nombreux ballons. 45 pour être précis avant la finale, soit le meilleur total de la compétition. Ces nombreuses récupérations leur permettent de se projeter vite en avant pour marquer en contre. Un de leur point fort.

Conclusion

Cet Euro peut laisser un arrière goût amer après la défaite en finale, mais elle ne doit pas venir effacer les nombreux points positifs vu précédemment. Le sélectionneur, Olivier Krumbhloz, va pouvoir s’appuyer dessus et sur le groupe construit lors de cette compétition pour bâtir les futurs succès de l’équipe de France. Merci pour ce beau parcours.

Mayeul LABORDE

Related Articles

Stay Connected

21,309FansLike
2,507FollowersFollow
17,100SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles