lundi, janvier 25, 2021

Un dieu ne meurt jamais

25/11/2020, un soir de ligue des champions, dans un triste Vélodrome vide (Covid oblige), nous pouvons voir des banderoles rendant hommage à Diego Maradona. L’un des plus grands joueurs de notre sport nous a quitté à l’âge de 60 ans.

Maradona et Marseillle

Une des banderoles affiche “RIP Diego”. On retrouve également un drapeau argentin en tribune. Quoi de plus normal de lui rendre hommage au Vélodrome quand on connait l’histoire de Maradona et de Marseille. Lui qui aurait dû signer à l’OM et quitter Naples. Pour la petite histoire, Tapie lui avait même donné sa montre pour finaliser l’accord avant de voir le président de Naples faire capoter la transaction. Des années après, Maradona avouera regretter de ne pas avoir joué dans ce stade. En tant qu’amoureux du football on ne peut que regretter de ne pas l’avoir vu jouer au Vélodrome sous les couleurs marseillaises. L’atmosphère de Marseille, souvent comparée à l’Argentine, lui aurait permis de s’épanouir et de marquer encore un peu plus l’histoire.

La légende

El pibe de oro, de son surnom, est un génie du ballon rond. Capable aussi bien d’enchanter les foules par son talent que d’énerver les observateurs par ses frasques hors du terrain. Il émerveillait les spectateurs par ses buts, ses passes, ses dribbles. Il est de ces sportifs qui ont marqué au-delà de leur sport. A l’image de Michael Jordan, Muhammad Ali ou encore Pelé, tout le monde connait Maradona qu’on aime le foot ou non. Toutes les générations, qu’elles l’aient connu ou non, reconnaissent son immense talent. Jusqu’à être comparé à un dieu. C’est à la coupe du monde 1986 qu’il va atteindre le sommet de sa carrière avec le fameux match contre l’Angleterre qui peut résumer à lui seul la carrière de Maradona : génial et polémique. Il inscrira deux buts durant ce match. L’un, qui sera élu plus beau but du siècle, un slalom qui part du milieu de terrain et qui finit avec le ballon au fond des filets après avoir dribblé tous les joueurs anglais : génial. L’autre, un but de la main qui sera surnommé “la mano de dios” : génial et polémique. Ce dernier but donnera même naissance à une chanson. Il entre définitivement dans la légende.

Immortel Maradona

A l’heure où le football devient un simple business, avec un jeu pragmatique et des joueurs qui sont de plus en plus des athlètes prévisibles, Maradona représente le foot populaire, festif et créatif. Il représente ce foot qui apporte du bonheur même dans les pires moments. C’est pour ça que Maradona ne mourra jamais. Il continuera de vivre partout où des enfants joueront dans les rues avec un ballon, une boule en papier ou simplement le bouchon d’une bouteille. Il représente ce foot qui unit au-delà de la couleur, de l’origine sociale ou des opinions politiques. Il continuera de vivre partout où des gens se lèveront à chaque but de leur équipe de cœur. Il continuera de vivre dans le cœur de chaque fan. Alors simplement, merci Monsieur Maradona pour l’ensemble de votre œuvre.

Mayeul LABORDE

Related Articles

Stay Connected

21,309FansLike
2,507FollowersFollow
17,100SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles