Bourse chinoise vs bourse américaine : un touché-coulé qui pourrait mal finir

© WKMC

Mardi 6 juillet 2021, le gouvernement chinois a annoncé vouloir en finir avec l’exode de ses entreprises vers la bourse américaine. L’Etat chinois renforce “la protection des données sensibles liées à l’entrée en bourse à l’étranger de firmes nationales”. La guerre économique entre les deux nations continue de s’amplifier. Après l’interdiction de la marque Huawei aux Etats-Unis, la Chine s’attaque à la bourse américaine en dissuadant ses entreprises d’y entrer.

La Chine montre ses muscles en ce début d’été. Elle s’attaque à la bourse américaine en prenant des mesures pour empêcher ses entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies d’y entrer. Et pour qu’on la prenne au sérieux, elle a d’ores et déjà offert un exemple. Il s’agit de l’entreprise Didi (“Uber chinois”) spécialisée dans la mise en relation d’utilisateurs avec des conducteurs via une application. Elle propose aussi des services de livraison de nourriture. Cette entreprise avait fait son entrée à Wall Street avant de voir le gouvernement chinois saboter sa cotation en annonçant l’ouverture d’une enquête concernant la collecte des données des utilisateurs de Didi.

Cet acte a eu pour effet de freiner les investissements aux Etats-Unis de plusieurs firmes chinoises de la tech. La Chine espère ainsi mettre en avant sa bourse et venir concurrencer Wall Street très prochainement. La réaction de Joe Biden est maintenant attendue. Un touché-coulé qui pourrait mal finir…

Plan incendie