Bistrot Popote : tu te régales, tout simplement !

Blanquette de veau © Popote

Chez Popote, on ne s’offusque pas d’être tutoyé : “T’as faim ? Tu t’occupes de rien” prévient leur slogan. Après avoir ouvert deux points de vente en un an et demi, à Aubagne et à Marseille (dans le 5ème arrondissement), l’équipe vient d’en lancer un troisième à Mazargues (9ème arrondissement).

> A lire aussi: Gastronomie: le chef Lionel Levy veut mettre les bouchées doubles https://lemeridional.com/index.php/2021/04/07/gastronomie-le-chef-lionel-levy-veut-mettre-les-bouchees-doubles/

Il est dimanche et vous n’avez aucune envie de penser à la longue semaine qui arrive. Pas de panique ! Popote est là pour vous rassurer. Le nom lui-même évoque le fumet des plats qui mijotent, les poulets en cocotte et les sauces savamment assemblées, n’est-ce pas ? Les vrais repas de grand-mère. Ça tombe bien : Mamie Popote (la mascotte du restaurant) concocte toutes sortes de délicieuses recettes. Parfois revisitées, pour une touche de modernité (comme dans les salades).

Salade fenouil framboises © Popote

Le restaurant Popote, c’est une ligne cohérente et claire : “Une cuisine de bistrot, du “fait maison”, à découvrir et à réchauffer pour celles et ceux qui n’ont pas le temps, l’envie ou la possibilité de cuisiner.” Le principe, c’est d’offrir aux gens de la cuisine saine, locale et de saison, et à des prix accessibles. “Les gens en ont assez de manger de la “junk food”, sourit le Chef Frédéric Charlet ; alors ils sont contents de déguster les plats qu’eux-mêmes n’ont pas le temps de faire, ou dont ils rêvent ! Le tout avec d’excellents produits.” Dont beaucoup sont issus de la région.

A l’origine de Popote, deux amis et associés, qui ont auparavant roulé leur bosse dans les milieux les plus prestigieux de la gastronomie. Le Chef Frédéric Charlet est membre de Gourméditerranée. Il a commencé auprès de Gérald Passédat avant de travailler à la Bastide de Moustiers, établissement signé Alain Ducasse. Après avoir ouvert deux belles adresses Le Bistro du Cours et Le Tire-Bouchon (Marseille), le voilà aux côtés du Chef Traiteur Nicolas Giansily. Nicolas Giansily a commencé par les cuisines du Ritz, de Lasserre et du Métropole Palace avant d’être Chef de cuisine chez Péron. Il a fondé en 2006 Fleur de Sel, traiteur spécialisé dans l’organisation d’évènements privés et professionnels.

Lentilles, ricotta et asperges © Popote

Et la crise liée au Covid-19 ? Le Chef Frédéric Charlet n’a pas honte de nous l’avouer, pour Popote, loin d’être une catastrophe, elle a été un accélérateur : “Quand le Covid est arrivé, on était déjà bien rodés sur le principe de la livraison, alors que de nombreux restaurants ont eu du mal à s’organiser. Ce qui fait que beaucoup de gens en télétravail et un peu débordés se sont tournés vers nous.

En un an et demi, Popote a fait ses preuves, au point d’ouvrir plusieurs points de vente assez rapidement. Pour une optimisation de l’organisation, les produits sont cuisinés à Aubagne, par un seul chef. Il sont ensuite répartis dans les points de vente.

Comment l’équipe gère-t-elle cette expansion ? Très bien ! Elle est heureuse de constater que les gens reviennent et lui font confiance. Mais elle ne prend pas la grosse tête pour autant; le but est bien de garder la ligne de conduite initiale : du fait maison, des produits locaux, et du contact avec les gourmands.

Mamie Popote © Popote

Popote, livraison (en scooter électrique) ou commande à récupérer sur place. Du lundi au vendredi : de 10h30 à 14h00. Du lundi au dimanche : le soir et week-end seulement sur UberEats et Deliveroo. De 18h00 à  22h00 : Mamie Popote te dira si elle peut venir te livrer au moment où tu saisis ton adresse de livraison. 

Jeanne RIVIERE


Popote Marseille : 34  rue d’Isly, 13005 Marseille (04.65.57.36.05; marseille.popote-box.com); 20 boulevard de la Concorde, 13009 Marseille (04.86.77.77.76; mazargues.popote-box.com)

Popote Aubagne: 112, avenue du Vent d’Aut, 13400 Aubagne (04.86.33.01.49; popote-box.com)

Plan incendie