JO Judo – Clarisse Agbegnenou, la “Tigresse” au cœur d’or

© WKMC

Les titres nationaux et mondiaux, elle les avait : le seul qui manquait à son palmarès, la Française de 28 ans Clarisse Agbegnenou le remporte enfin ce 27 juillet, offrant la deuxième médaille d’or à la France. Favorite pour le titre en moins de 63kg, la judokate avait tout de même à rester très concentrée pour obtenir ce titre.

Cinq ans de travail, de détermination, ont payé pour cette athlète qui avait tellement envie de sauter sur le tapis qu’elle avait bien mal vécu le report d’un an des JO dû au covid.

En finale, elle retrouve une vieille adversaire, et pour cause : la Slovène Tina Trstenjak l’avait battue aux précédents JO il y a cinq ans. Quelques années pour ruminer sa défaite. Et de quoi en vouloir à Tina Trstenjak …

Sur le tapis, Clarisse Agbegnenou est surnommée “la Tigresse” ou encore “le Bulldozer” : déterminée, voire dure. Mais sa bienveillance et son “esprit sport” font d’elle une athlète particulièrement appréciée du public. Son premier geste, une fois la victoire acquise, a été de prendre son adversaire dans ses bras et de la féliciter. Avant même de se retourner pour quêter la reconnaissance et les bravos.

Clarisse Agbegnenou prend sa revanche sur les précédents JO de 2016 (Rio) et sur Tina Trstenjak, de façon particulièrement brillante : détermination et esprit des Jeux : bravo ! On espère la retrouver aux prochains JO de Paris.

Thomas MOREAU