Décès de Patrick Boré : la région perd “un bâtisseur remarquable”

Le sénateur Les Républicains Patrick Boré, maire de La Ciotat durant près de 20 ans, est décédé dans la nuit du dimanche 4 au lundi 5 juillet 2021 des suites d’un cancer. Âgé de 64 ans, il luttait depuis dix-huit mois contre la maladie. Cela ne l’a pas empêché pas de s’impliquer jusqu’au bout dans la vie politique de sa région.

En août 2020, Patrick Boré est élu au Sénat. Il doit donc quitter le fauteuil de maire de La Ciotat qu’il occupait depuis 2001. Patrick Boré était un homme de convictions. Sa personnalité “cachait un homme réservé qui était à l’écoute de la détresse humaine. Ses convictions, politiques ou religieuses, l’ont toujours porté vers l’autre”, ont salué ses proches.

Ami de longue date de Renaud Muselier, il avait œuvré au rassemblement de sa famille politique et fait preuve à l’égard de ce dernier d’un soutien à toute épreuve lors des dernières élections régionales bien qu’affaibli par la maladie. Renaud Muselier lui a rendu hommage : Nous perdons un grand compagnon de route, nous perdons un bâtisseur bienveillant et remarquable.”

D’autres personnalités, à l’image de Bruno Le Maire, lui ont rendu hommage. Le ministre de l’Economie s’est dit “très attristé par la disparition de [son] ami Patrick Boré, sénateur des Bouches-du-Rhône.” “J’adresse toutes mes pensées et mon soutien à son épouse Nadine et à sa famille. Il restera une figure de La Ciotat et de son département, un homme chaleureux, engagé et courageux”, a-t-il ajouté.

A la suite de son décès, Brigitte Devésa, par ailleurs adjointe au maire d’Aix-en-Provence, le remplace au Sénat.

Charlie SALVIGNOL

Plan incendie