Légitimité entrepreneuriale : la nouvelle chaire d’AMU, partenaire des entreprises

De gauche à droite : Antonin Ricard, Bénédicte Aldebert, Nicolas Mérindol et Jean-Baptiste Jaussaud © Le Méridional

Qu’est-ce que la légitimité entrepreneuriale ? Vaste domaine. En bref, l’image collective que se fait un ensemble de personnes d’une entreprise. “Comme le Monsieur Jourdain de Molière qui parlait en prose sans le savoir, les entreprises utilisent souvent le concept de légitimité et ses applications de façon inconsciente.” Pas toujours efficacement. Ce vendredi 18 juin, l’appel est lancé par les fondateurs de la nouvelle Chaire de Légitimité Entrepreneuriale d’Aix-Marseille Université : l’objectif est de faire converger les regards vers AMU et la Région Sud.

“On observe un réel engouement pour l’entrepreneuriat aujourd’hui, ce qui n’était pas le cas il y a 20 ans, attaque d’emblée Bénédicte Aldebert. Mais cela ne suffit pas. Car les chiffres sont éloquents : entre 40 et 60% des start-ups, tant françaises qu’européennes (selon l’INSEE et l’OCDE) ne fêtent jamais leur 5ème anniversaire.

Et si la solution venait du travail sur la “légitimité” ? Non comme un sésame magique mais comme un tuteur. Aujourd’hui, Bénédicte Aldebert (co-directrice de la Chaire de Légitimité Entrepreneuriale – CLE et enseignante-chercheuse), Jean-Baptiste Jaussaud (économiste et entrepreneur), Antonin Ricard (directeur scientifique et co-directeur de la CLE, doyen de l’IAE d’Aix-Marseille), et Nicolas Mérindol, entrepreneur, enseignant, directeur de l’Université d’Eté de la CLE – UELE) présentent le plan de bataille de leur stratégie.

Créer un “tensiomètre” de la légitimité

La Chaire de Légitimité Entrepreneuriale (CLE), créée en janvier 2019, constitue l’unique chaire dédiée à 100% à l’entrepreneuriat de l’université d’Aix-Marseille. Fondée par des chercheurs et des entrepreneurs, son objectif est d’accompagner les entreprises du territoire pour les aider à réfléchir aux enjeux de leur croissance et de leur pérennité et à anticiper les évolutions  et fluctuations économiques.

Nicolas Mérindol le souligne, il ne s’agit pas seulement d’une belle idée : “Notre souci est de mettre en place toute une chaîne logique, qui part de la recherche fondamentale et aboutit à une application concrète, business, au service des chefs d’entreprise.” Et de rapporter une anecdote personnelle : “Je me souviens de cette fois où on  m’a dit “C’est le moment d’installer votre légitimité.” J’avoue que je ne cernais pas bien à l’époque les enjeux d’un tel mot…

Aujourd’hui, une équipe d’une quinzaine de personnes travaille à roder les mécanismes de cette machine complexe. Quels critères peuvent permettre à une entreprise de rayonner de façon durable ? Les recherches sont menées avec l’aide d’autres secteurs d’AMU, pour une addition fructueuse des compétences. L’informatique permettra par exemple de composer un algorithme pertinent pour l’évaluation en score d’une entreprise. La démarche s’adresse aussi bien à des start-ups, entreprises naissantes par définition, qu’à de grandes entreprises qui investissent.

12-13 juillet : la première université d’été consacrée à la légitimité entrepreneuriale

La Chaire s’articule autour de trois éléments phares : produire des connaissances, rassembler les chercheurs et informer. Ce dernier élément se concrétise par la tenue de la première Université d’Eté sur la légitimité entrepreneuriale. Elle s’adresse à tous les dirigeants, entrepreneurs, structures d’accompagnement, institutionnels et collectivités qui s’interrogent sur l’entrepreneuriat.

Les intervenants seront présents physiquement  à la Cité de l’Innovation et des Savoirs Aix-Marseille. Les sessions seront à suivre en ligne. Ce rendez-vous sera une occasion unique de discuter des enjeux de l’entrepreneuriat autour de la question centrale de “la place de la légitimité pour le succès de nos entreprises”. L’Université d’Eté a la volonté de représenter un événement annuel accompagnant la dynamique du territoire.

On recense seulement une cinquantaine de chercheurs dans le monde qui sont spécialisés dans la légitimité. Et une quinzaine qui sont véritablement actifs… Il est d’autant plus important de souligner la présence lors de l’Université d’Eté de deux personnalités particulièrement inspirantes et actives dans le monde de la légitimité entrepreneuriale : Alain Madelin, ancien ministre et entrepreneur et Alex Bitektine, professeur à l’université québécoise de Concordia.

Faire converger les regards des entrepreneurs vers AMU et la Région Sud, voilà donc le programme ambitieux et réaliste de la nouvelle Chaire. “Investir sur la légitimité, c’est investir sur la recherche française et sur sa région”, conclut Jean-Baptiste Jaussaud. L’objectif de la Chaire de Légitimité Entrepreneuriale : avoir un jeu d’avance sur l’échiquier économique et devenir le “hub mondial de la légitimité”.

Raphaëlle PAOLI

Informations pratiques : les intervenants de l’Université d’Eté participent aux frais à hauteur de 250€. Ils seront physiquement à la CISAM (Cité de l’Innovation et des Savoirs Aix-Marseille). Les sessions seront à suivre en ligne (grâce à un lien envoyé) ; certaines sont payantes, d’autres sont ouvertes à tous.

Le formulaire d’inscription, le programme détaillé et les autres informations pratiques sont à retrouver en ligne.

Plan incendie