Xavier Niel, l’entrepreneur autodidacte

© WKMC

Né le 25 août 1967, Xavier Niel grandit dans une famille de classe moyenne. A l’école il est également un élève moyen. Jamais le premier de la classe, jamais le dernier non plus. Xavier Niel est un autodidacte, il n’a pas de diplôme et a même fait un peu de prison avant de devenir le riche homme d’affaires qu’il est. Plongeons-nous dans le cerveau de ce génial entrepreneur à l’appétit insatiable.

> A voir aussi : Financement des start-ups: l’interview de Jean de La Rochebrochard, bras droit de Xavier Niel

Enfant discret, Xavier Niel grandit dans une famille de la classe moyenne qui ne jure que par les études. Mais, contrairement à sa sœur, Xavier Niel n’est pas un élève très brillant. L’école ne le passionne pas plus que ça. Il va en revanche trouver son bonheur dans la programmation. C’est à 15 ans que son père lui offre son premier ordinateur, avec lequel il va pouvoir apprendre à programmer. Grâce à la programmation, il va dès le lycée gagner plus que ses parents en programmant sur minitel pour des entreprises qui peinent à trouver des programmateurs. A seulement 17 ans, Xavier Niel se lance dans l’illégalité en fabriquant une contrefaçon de décodeur Canal+. Ce fait d’armes va lui valoir une convocation au commissariat dont le jeune Xavier Niel va se sortir sans la moindre sanction. Il aura même le droit de continuer de hacker comme il veut, tant qu’il fera des comptes rendus réguliers aux services de renseignements français. Fort de cette réussite, il va arrêter ses études en première année de prépa pour se consacrer à l’entreprenariat.

Xavier Niel savait déjà à cette époque ce qu’il voulait. Ou du moins il savait ce qu’il ne voulait surtout pas être : un conformiste. Il voulait s’aventurer hors des sentiers battus. A 24 ans, il devient millionnaire en hébergeant des sites de minitels roses. En 2000, il commence à travailler sur la première box Internet. Son ambition est de fusionner la télévision, le téléphone et Internet. A l’époque en effet, il fallait payer un abonnement différent pour ces trois services ce qui revenait assez cher. L’abonnement à sa box reviendrait à 29,99 euros contre 45 euros pour ses concurrents. Il sortira sa première box en 2002 alors que personne ne croyait qu’il y arriverait. Ses concurrents, comme SFR, ne le prenait pas au sérieux à ses débuts. Mais son succès va attirer de nombreux ennemis et en 2004, il va être placé en détention provisoire et accusé de proxénétisme aggravé. Il le devait à des parts qu’il possédait dans un sex shop strasbourgeois. Il sera rapidement blanchi car il ignorait qu’il y avait de la prostitution dans son établissement. Il perçoit cependant des sommes en liquide non déclarées de ce même sex shop, pour lesquelles il passera 1 mois en prison. Il en ressortira plus motivé que jamais.

L’une des premières freebox © WKMC

En 2009, Free obtient une licence pour conquérir le marché du mobile. Xavier Niel vient ainsi casser le cartel du mobile mis en place par Bouygues, SFR et Orange. En 2012, il sort le premier forfait à seulement 2 euros. Lors de la conférence de lancement, il n’hésitera pas à traiter les consommateurs qui restent chez ses concurrents de “pigeons”. Malgré son immense réussite Xavier Niel, fidèle à lui même, n’en reste pas moins un marginal. Il continue de faire parler de lui grâce à des coups de communication qui viennent casser les codes établis. Sa communication le fait passer pour un justicier auprès des consommateurs. Voilà comment Xavier Niel est devenu le seul milliardaire français actuel dans le domaine de la tech.

Aujourd’hui, l’appétit de Xavier Niel ne s’est pas estompé. Après avoir fait fortune, il investit désormais dans les médias. Proche d’Emmanuel Macron, il compte bien jouer un rôle majeur lors de la présidentielle 2022. Avec Bernard Arnault, son beau-père et homme d’affaires français, ils sont plus ou moins en guerre contre un autre magnat des médias Vincent Bolloré. Ils se disputent notamment la radio Europe 1 ou encore le groupe M6. Le premier devrait vraisemblablement revenir à Vincent Bolloré. Au niveau local, on parle également de Xavier Niel pour racheter La Provence. Ce n’est pas un hasard si son bras droit est venu s’installer à Aix-en-Provence. Il a également déjà repris Nice-Matin au nez et à la barbe d’un certain Vincent Bolloré.

Certains décrivent Xavier Niel comme “un coucou qui fait son nid dans celui des autres”. Génie philanthrope pour les uns, arriviste pour les autres, Xavier Niel demeure en tout cas un homme d’affaires inclassable.

Mayeul LABORDE