La Joliette et Arenc, une histoire singulière en photos

L'ancienne passerelle des Docks © Jérôme Cabanel DR

Marseille réinventée. De la Joliette à Arenc est un livre né de la collaboration entre un photographe et une historienne. La photo de couverture est intrigante : et à vrai dire, bien malin qui y reconnaîtrait d’emblée la passerelle qui longeait les Docks jusqu’en 2008. Dans ce magnifique livre de photographies accompagné d’explications, on plonge avec une curiosité grandissante dans l’aventure – pas si lointaine ! – de la transformation du coin de la Joliette et d’Arenc. Entre noir et blanc et couleurs, entre intérieur et extérieur, entre humain et bâtiments : esthétisme et histoire se rencontrent. Mais parce que tout ne se dit pas dans un livre, nous avons voulu rencontrer ses deux auteurs.

Au XIXe siècle, l’aménagement urbanistique de Marseille connaît de grands bouleversements. Dans le contexte de la révolution industrielle, le quartier de la Joliette et celui d’Arenc n’y échappent pas : à l’origine faubourgs situés au nord de la vieille ville, ils se transforment en ruche industrielle et commerciale ; une place qu’ils conservent jusqu’à la fin du XXe siècle. L’abandon progressif vient conjointement avec les crises qui touchent le port, et les quartiers qui ont connu leur heure de gloire se désertifient. La ville tire la sonnette d’alarme. Un vaste projet de réaménagement est lancé à partir de 1995.

L’esplanade du J4, juin 1999 © Jérôme Cabanel DR

A la fin des années 1990, Jérôme Cabanel bataille pour vivre de sa passion photographique. Et s’obstine, à raison. Dans le cadre du grand projet “Euroméditerranée” mené par les autorités publiques, il est sollicité pour prendre des clichés qui serviront à présenter celui-ci au public. Un travail carré, précis, sans fioritures. C’est pourtant là qu’il va connaître sa révélation, un jour de travail comme les autres sur un chantier : des fondations gigantesques, des ouvriers qui s’interpellent, le bruit des machines sur fond de ciel orageux. Il n’en fallait pas plus pour que son œil y voit une sorte de combat de guerriers luttant contre la boue et le fer. A partir de là, il est quotidiennement sur les chantiers, et sa vision étonne et plaît aux conducteurs de travaux, qui lui donnent ses entrées, jusqu’au sommet des grues !

La destruction des entrepôts Transcausse, effectuée dans le cadre du projet des Quais d’Arenc, août 2010 © Jérôme Cabanel DR

Ce n’est là qu’un volet de l’histoire des clichés pris par Jérôme Cabanel. Judith Aziza, elle, est historienne de formation. Elle rêve depuis sa jeunesse d’exercer le métier de chercheuse, mais après sa thèse (sur l’Hôtel-Dieu de Marseille), la vie et les contraintes professionnelles l’en éloignent. Elle n’y renonce pas pour autant. De plus en plus d’amis la sollicitent pour un éclairage historique à propos de tel ou tel monument, un coin, un détail de la ville de Marseille. Prise au jeu, elle cherche, interroge et retrouve ses bienheureuses archives… Plusieurs projets en naîtront, dont des livres, des conférences, un “café-histoire” et un groupe Facebook très actif (“Une Histoire de Marseille”). Le patrimoine marseillais est ainsi mis en lumière.

Le croisement de ces deux expériences de photographe et d’historienne donne naissance au livre Marseille réinventée ;  c’est un livre de photos, mais avec le dosage d’histoire subtil qui permet de situer le paysage marseillais. Les entrepôts de La Major, les Terrasses du Port, La Place de la Joliette… la balade est libre et légère depuis le fort Saint-Jean jusqu’à la Tour CMA-CGM.

Les entrepôts de La Major avant leur transformation en centre commercial, Henri-Jacques Espérandieu architecte, Etienne Delestrac concepteur, juin 2000 © Jérôme Cabanel DR
Le centre commercial Les Voûtes de La Major, José Pasqua et Jean-Baptiste Pietri architectes, septembre 2018 © Jérôme Cabanel DR

La collaboration entre le photographe Jérôme Cabanel et l’historienne Judith Aziza offre un résultat particulièrement réussi. Les Marseillais retrouveront l’ambiance d’une transformation qui a changé le visage de leur ville, les autres se promèneront entre passé et présent, avant d’aller imaginer le reste sur les lieux d’aujourd’hui.

Jeanne RIVIERE

Marseille réinventée. De la Joliette à Arenc, Jérôme Cabanel et Judith Aziza, Images Plurielles, 144 pages, 29€, paru le 6 mai 2021.