Un repas étoilé pour les soignants

Mickaël Féval, Chef étoilé du restaurant Mickaël Féval à Aix-en-Provence, a organisé mardi 11 mai 2021 un repas en soutien aux soignants de l’Hôpital Privé de Provence (HPP) : une centaine d’assiettes pour tout le personnel. Il était important pour lui de marquer le coup avec un tel événement, car il considère que les soignants “ont été oubliés durant ces deuxième et troisième confinements”.

Mickaël Féval a préparé plus d’une centaine de repas dans son restaurant, aidé par trois autres Chefs : Mathieu Dupuis Baumal, Yannis Lisseri et Loïc Pétri. Les produits ont été fournis généreusement par Métro Venelles. Cette action a particulièrement touché le personnel, qui a chaleureusement remercié les chefs.

La carte de remerciement du personnel © DR

Une fois les quatre chefs arrivés avec tous les repas, il a fallu tout installer et prévoir une organisation rigoureuse, pour permettre à tout le monde de recevoir son repas sans encombre. Le personnel administratif de l’hôpital a réalisé un très bon travail de coordination.

Derrière les masques, des chefs de renom ! © DR

Bien évidemment, il a fallu respecter strictement les gestes barrières et le protocole sanitaire. Ainsi, les différents services sont venus à tour de rôle chercher leur repas avec des horaires à respecter pour éviter que tout le monde se retrouve au même moment dans la même pièce.

Rencontre du personnel soignant et des chefs © DR

Au total, ce sont entre 100 et 150 infirmières qui se sont succédé pour récupérer les repas.

Le Méridional a eu la chance de pouvoir recueillir le témoignage du Chef Mickaël Féval.

LM : Comment vous est venue l’idée d’organiser cet événement ?

M.F : Je trouve que les soignants ont été oubliés durant les deuxième et troisième confinements. Lors du premier, tout le monde les applaudissait à 20h tous les soirs, ensuite on les a moins mis à l’honneur. La cuisine, c’est du partage, et nous, nous avions un peu de temps, j’ai donc sollicité quelques collègues et ensemble nous avons réalisé ce projet qui me tenait à cœur car tout le monde un jour a besoin de l’hôpital.

L.M : Espérez-vous que cela va inciter d’autres personnes à apporter leur soutien aux soignants ?

M.F : L’idée c’est que ça ne soit pas un “one shot”, je vais solliciter d’autres chefs du pays aixois pour qu’un chef puisse faire un acte 2 puis un acte 3 et que cela puisse perdurer.

L.M : Avez-vous d’autres projets pour l’avenir, mis à part votre restaurant ?

M.F : Oui, une opération solidaire en décembre avant les fêtes pour les gens qui sont vraiment dans le besoin, qui sont dans la rue, en collaboration avec Les restos du cœur ou La soupe populaire.

Une belle rencontre avec Mickaël Féval, chef solidaire des soignants !

Mayeul LABORDE

Plan incendie