Cercle des Nageurs de Marseille : “un titre à aller chercher”

©CNM FB

Maintenant que la saison régulière est terminée, place au playoffs. A l’issue de ces séries éliminatoires, l’équipe championne de France de water-polo 2021 sera connue. Le Cercle des Nageurs de Marseille est le favori incontesté. Mais, dans ce genre de match-couperet, tout peut arriver.

Les Marseillais n’ayant perdu aucun match sur la saison régulière, ils seront plus que jamais attendus et seront comme d’habitude “l’équipe à abattre”. Attention donc aux mauvaises surprises. L’expérimenté Alexandre Camarasa se veut prudent: “On n’a rien gagné pour l’instant. L’invincibilité ne veut rien dire, tout est remis à zéro maintenant. Il va falloir être concentrés pour aller chercher le titre”. Il a en effet l’expérience de ce genre de match et se rappelle des défaites du CNM alors que les Marseillais étaient pourtant les favoris. Il nous confie même : “Les défaites m’ont plus marqué que les victoires; je sais combien ça fait mal”. Plus motivé que jamais, Alexandre Camarasa compte bien gagner une nouvelle fois le titre de Champion de France pour venir terminer sa carrière en beauté.

Actuellement, les quarts de finale sont en train de se jouer; ils décideront de qui va rejoindre le CNM et Strasbourg en demi-finale. Marseille et Strasbourg, ayant fini respectivement premier et deuxième de la phase régulière, sont automatiquement qualifiés pour les demi-finales. Ces quarts de finale se jouent uniquement pour les équipes classées de la 3ème à la 6ème place. On y retrouve le Pays d’Aix Natation qui affronte Montpellier. Les Aixois ont perdu le match aller sur le score de 13-10. Le match retour a lieu samedi 8 mai à 19h. Dans l’autre quart de finale, on retrouve Noisy-le-Sec qui affronte Lille. Les Lillois se sont inclinés 10-9, le match retour aura également lieu samedi 8 mai, à 18h.

Marseille affrontera en demi-finale le vainqueur d’Aix/Montpellier, Strasbourg affrontera le vainqueur de Noisy-le-Sec/Lille. Chaque bilan des matches du CNM est à retrouver dans le Méridional, avec le commentaire d’après-match d’Alexandre Camarasa.

> A voir aussi: Portrait d’Alexandre Camarasa, un poloïste au mental d’acier

Mayeul LABORDE

Plan incendie