Les Amis du Vallon des Auffes en passe d’être mis à la porte

©DR

Voilà maintenant six ans que l’association les Amis du Vallon des Auffes (AVA) existe et s’occupe de la piscine du Vallon des Auffes (7ème arrondissement de Marseille). Mais aujourd’hui, la mairie de secteur accuse l’AVA d’exercer une activité commerciale interdite dans le cadre associatif. La mairie souhaite donc reprendre la main sur la gestion de la piscine naturelle.

Christian Pélicani, adjoint au maire du 1er et 7ème arrondissements, chargé des associations, a déclaré sur France 3 Provence-Alpes que “la convention qui a été proposée par monsieur Giberti” [président du Conseil de territoire, lié à la Métropole] interdit de réaliser une activité économique type “buvette”, “location de paddle ou de kayak”. Il est aussi estimé que paddle et kayak sont des activités dangereuses à l’entrée de la calanque.

De son côté, le responsable de la structure, Serge Vila, ne comprend pas ce qu’on leur reproche. Toute association de loi 1901 a le droit d’exercer une activité commerciale pour assurer son propre fonctionnement. Pour les habitants du quartier, cette présence signifie beaucoup : la propreté et la sécurité des lieux, et la convivialité.

Une pétition a été lancée pour protester contre l’obligation d’évacuer les lieux, fixée au 19 mai.

Plan incendie