mardi, mai 18, 2021

Vente des Rafale à l’Egypte : un succès en demi-teinte ?

L’Egypte vient de passer commande de 30 avions de combat Rafale à la France. Cet accord vient renforcer le partenariat entre Le Caire et Paris, et démontre le savoir-faire français en terme d’armement. Ce succès demeure cependant conditionné au paiement effectif de l’Egypte.

Ce mardi 4 mai 2021, l’Egypte est venue confirmer le contrat signé avec la France pour la fourniture de 30 Rafale. Une vente qui vient souligner le succès de l’exportation de cet avion de combat déjà très prisé à l’étranger. L’Inde et le Qatar avaient déjà en 2016 commandé 36 appareils chacun. La vente avait pourtant fait l’objet de lourds soupçons de corruption, ce qui n’est pas rare avec le Qatar. On connaît déjà les liens troubles qu’il y avait eu lors du rachat du club de football Paris-Saint-Germain. En janvier dernier, 18 exemplaires avait également été vendus à la Grèce.

L’avenir devrait également être radieux puisque Dassault Aviation (constructeur du Rafale) est en concurrence en Suisse, en Finlande et en Croatie. Alors que la crise sanitaire est encore présente, le secteur de l’armement français Dassault se porte plutôt bien.

Pour pouvoir s’offrir les avions, l’Egypte a dû cependant avoir recours à un prêt garanti par la France à hauteur de 85%. Cette décision vient faire peser sur les contribuables français un éventuel défaut de paiement.

Related Articles

Stay Connected

21,914FansLike
2,507FollowersFollow
17,700SubscribersSubscribe
- Advertisement -

Latest Articles