La famille Vernoux : une famille de champions. 2ème partie : Yann Vernoux le premier poloïste

Bon sang ne saurait mentir! La famille Vernoux a assurément quelque chose d’exceptionnel. Une lignée de champions dont l’histoire commence dans les années 60 avec Jean-Pierre Vernoux, le footballeur.

Et, c’est tout naturellement que son fils, Yann va lui aussi “s’essayer” au football avant de devenir un des grands noms du water-polo.

Yann Vernoux est donc le premier poloïste de la famille Vernoux et non des moindres.

Après avoir essayé le football, sa passion pour la mer, le conduit vers un nouveau sport : la natation. Il intègre alors, à l’âge de six ans, le prestigieux Cercle des Nageurs de Marseille où il aura comme premier entraineur Alex Jany (deux fois médaillé aux JO en relais 4x200m nage libre). C’est à l’âge de 11 ans que le jeune Yann va avoir le déclic et adopte, pour ne plus le quitter, son sport : le water-polo.

Ses débuts au Cercle des Nageurs

C’est donc au Cercle des Nageurs de Marseille que le jeune Yann Vernoux étudie ses gammes et prend goût au Water-Polo. Ses parents l’accompagnent et le poussent à donner le meilleur de lui-même aussi bien dans ses études que dans le sport. On retrouve le fameux dicton : un esprit saint dans un corps saint. Chez les Vernoux, il est important de combiner la passion pour le sport et les études. Un beau défi à relever qui ne fait pas peur au compétiteur qui s’entraine cinq heures par jour. Un mental et une persévérance qui conduiront Yann jusqu’en équipe sénior.

Une carrière bien remplie

Yann Vernoux connaîtra une très belle carrière avec pas moins de 244 sélections entre 1996 et 2007, et le brassard de capitaine entre 2004 et 2007. Reconnu pour son sérieux et son état d’esprit, y compris en dehors du bassin, il est l’une des légendes du water polo.

Côté palmarès, le poloïste affiche huit titres de champion de France, neuf victoires en coupe de France et sera douze fois vice-champion de France. Yann a eu une carrière d’athlète bien remplie et pleine de succès. Succédant à son père, footballeur professionnel, Yann Vernoux perpétue la tradition sportive familiale.

Et à son tour, il va transmettre et partager sa passion pour le water polo. D’abord, en tant qu’entraineur de l’équipe junior du Cercle des nageurs de Marseille. Mais aussi en tant que père et oncle, car chez les Vernoux, l’histoire est loin d’être terminée.

La transmission à la nouvelle génération

Une des filles de Yann Vernoux affichant son soutien lors d’un match de water polo. Photo collection personnelle de la famille Vernoux

Le talent et les performances de Yann ont probablement donné l’envie à ses neveux Thomas et Romain, évoluant en équipe 1 au CNM et à ses filles dont Ema, actuellement en équipe 1 à Nice, de plonger dans le grand bain du water polo. Il rêverait de pouvoir un jour entrainer ses filles, sans pour autant faire du favoritisme. Au contraire, d’après son père, Yann Vernoux les encouragent au dépassement de soi et à la performance, des règles qu’il a probablement dû s’appliquer pour en arriver à un tel niveau.

Aujourd’hui, la famille Vernoux continue donc à faire les beaux jours du water polo français…et marseillais.

Une belle aventure à suivre dans Le Méridional!

Mayeul LABORDE

Photo en couverture : Yann Vernoux, entraineur équipe junior au CNM – photo CNM

Plan incendie